AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'assassin entre dans la cité

Aller en bas 
AuteurMessage
Eldoniel
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Chaotique Neutre
Or: 100

MessageSujet: L'assassin entre dans la cité   Mer 19 Mai - 19:15

Cynesta. La majestueuse cité millénaire dominait tout le paysage alentour par sa splendeur, que la lumière du soleil déclinant imposait à tous les regards.

Une petite foule se pressait au pied des énormes portes de la cité, se hâtant de rentrer dans la sécurité de la forteresse avant que la nuit ne tombe.

Dans cette foule, Eldoniel avançait, faisant de son mieux pour ne pas être remarqué. Son capuchon rabattu sur sa tête cachait son visage au teint trop sombre, trahissant la partie drow présente dans son sang. Ce côté drow lui avait souvent valu les mauvais traitements, et cette fois il ne pouvait pas laisser un imprévu l'empêcher de mener à bien son objectif.

En temps normal, il aurait préféré s'infiltrer de nuit dans la cité, évitant ainsi les gardes et donc le risque d'être repéré, et surtout ce maudit soleil et son insupportable lumière révélatrice. Mais les lourdes portes de Cynesta ne s'ouvrent que de jour, et les hauts murs de la forteresse ne pouvaient être escaladés.

L'un des gardes posa brièvement son regard sur Eldoniel, qui s'efforça d'avoir la démarche la plus naturelle possible. Puis le garde détourna le regard, et Eldoniel se détendit.

Il était entré dans la cité.

A l'intérieur, ça grouillait de monde: des nobles gens aux bras chargés d'achats, aux mendiants quémandant pour quelques pièces d'or, en passant par des aventuriers excités plus ou moins armés, le tout formait une foule dense et bruyante. Parfaitement insupportable aux sens d'Eldoniel, qui se hâta vers un coin plus sombre et plus calme.

Bientôt la nuit tomberait, amenant le calme avec elle, et ce serait alors le moment de passer à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Elensar
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Neutre Bon
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Jeu 20 Mai - 11:15

[Sorts de rôdeur : Soin, Sans traces, Grands pas]

Feanor s'était enfin décidé : il allait faire le premier pas et affronter la culture des humains pour la première fois de sa vie.
Du haut de ses 24ans, le jeune elfe aux origines nébuleuses cachait sous son manteau un visage aux traits fins et qui, pour l'instant, affichait un air inquiet devant les hauts murs de la forteresse.


*On n'a pas idée de s'enfermer comme ça, tout de même... Je parie qu'il n'y a pas un seul arbre à l'interieur...*

Haussant les épaules, il se fit violence et reprit sa route vers les hautes portes de la ville. Adressant un salut poli de la tête aux gardes, il les dépassa sans mal et resta figé devant la masse compacte de la foule qui s'agglutinait face à lui.
Submergé par les odeurs, les cris et ce mouvement perpétuel qui lui agressait ses yeux si perçants plus habitués à distinguer les légers mouvements des feuilles dans les bois, il faillit faire demi tour sur le champ.
Se reprenant tant bien que mal, il tenta de se convaincre que c'était une étape importante pour lui de découvrir cette...culture ? et reprit sa route.

Pourtant sans s'en rendre compte, ses pas le menèrent naturellement à un endroit bien plus calme et moins coloré. Il s'était perdu, il le savait, mais était désormais plus à son aise dans les ombres du quartier pauvre à la nuit tombante. Sans même y prendre garde, il adopta même son rythme de marche feutré qu'il réservait aux bois les plus silencieux.

Plus détendu, il admira enfin l'architecture humaine et, alors qu'il dépassait une légère pente montante, il s'absorba dans la contemplation du soleil couchant. Ce rare instant de relâchement ne dura guère puisque, tout à sa contemplation, il était entré dans un carré d'ombres particulièrement intense et venait d'heurter quelque chose ou quelqu'un.
Après s'être retenu de tomber tant bien que mal, il se reprit et tendit une main pour retenir ce qu'il avait heurté : un jeune homme encapuchonné dont les ombres empêchaient de distinguer son visage.
Après lui avoir posé la main sur l'épaule, il adopta un sourire encourageant et s'empressa de s'excuser.


"Désolé mon vieux, j'étais un peu dans les nuages et je ne vous avais pas vu, je ne vous ai pas fait mal j'espère ?"

Tout en parlant, il s'aperçut soudain qu'il aurait du se rendre compte de la présence de son interlocuteur malgré l'obscurité... il était étonnant de trouver ici une personne autant apte à dissimuler sa présence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldoniel
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Chaotique Neutre
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Jeu 20 Mai - 15:47

Eldoniel s'était trouvé un coin particulièrement sombre où patienter jusqu'au coucher du soleil. Il était en train de se remémorer tous les détails de sa mission quand, tout à coup, il fut bousculé, et, déséquilibré, il manqua de chuter. Mais avant d'avoir pu se rattraper de lui-même, il se sentit vivement retenu par une main, ce qui l'empêcha de tomber.

Se tournant vers le propriétaire de la main salvatrice, celui-ci s'excusa vivement:

"Désolé mon vieux, j'étais un peu dans les nuages et je ne vous avais pas vu, je ne vous ai pas fait mal j'espère ?"
Alors, avant que l'homme n'ait eu le temps de faire le moindre mouvement, Eldoniel le saisit violemment de sa main droite et le plaqua contre le mur, pendant que de son autre main il sortait son poignard, qu'il plaqua contre la gorge du malheureux. Dans un murmure d'un calme terrifiant, il dit:
"Écoute-moi bien, petit, quand on marche dans une ruelle comme celle-ci on n'est pas dans les nuages, parce que c'est un coup à finir avec un couteau planté entre les deux épaules. Si tu veux survivre dans une ville aussi grande que celle-ci, tu dois être constamment sur tes gardes et ne jamais relâcher ton attention ne serait-ce qu'un seul instant, c'est compris?"

Relâchant le jeune homme, et rangeant son poignard dans sa ceinture, il ajouta:
"Mieux vaudrait qu'on ne se revoie jamais, et si on devait se rencontrer à nouveau, sois prêt ce jour-là."

A peine sa phrase finie, Eldoniel s'éloigna et disparut dans l'obscurité, laissant seul le pauvre rôdeur.


Le demi-drow courait vivement de son pas félin dans les rues de Cynesta, tout en repensant à cet homme qui l'avait bousculé. Eldoniel aurait pu le tuer, bien sûr, mais il avait de bonnes raisons de ne pas le faire. D'abord, il ne tenait pas à attirer l'attention sur lui, et un cadavre serait bien suffisant pour cette nuit, mieux valait ne pas en rajouter. Mais au-delà de ça, il avait également senti que le jeune homme n'était pas une menace pour lui. De plus, il s'était excusé de la bousculade, preuve d'une amabilité sincère qu'Eldoniel n'avait que trop rarement reçue. L'idée de le tuer ne lui plaisait guère.

Agacé par ces pensées trop sympathiques, il se reconcentra sur la mission. Il se dirigeait en ce moment vers les commerces. Sa cible était un apothicaire, tenancier de sa propre boutique. On lui avait promis une belle somme en or pour éliminer cet homme. Sans doute un sombre trafic entre l'employeur et la cible, se disait Eldoniel, mais en fait, il ne désirait pas en savoir plus.

Quelques minutes plus tard, il avait trouvé la fameuse boutique. L'apothicaire se hâtait de fermer, car la nuit était déjà là et il ne fait pas bon s'attarder après le coucher de soleil.
Eldoniel l'observa. C'était un homme entre deux âges, ses cheveux et sa barbe grisonnants par endroits. Il était vêtu d'une sorte de toge d'une couleur beige clair. Ses mouvements fébriles trahissaient de l'angoisse, et Eldoniel devina qu'il devait s'attendre à sa visite... Tant mieux, ça rajouterait un peu d'intérêt à la tâche.

L'apothicaire s'en fut finalement d'un pas rapide, et Eldoniel le suivit, discret comme une ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Elensar
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Neutre Bon
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Jeu 20 Mai - 20:20

Moins surpris de la réaction de l'inconnu que de ses paroles (après tout, il l'avait bousculé, il était normal de se faire réprimander ), Feanor médita sur les "conseils" qu'il venait d'entendre tandis que l'assassin rengainait son arme.
Il avait l'habitude d'être sur ses gardes, il vivait dans des espaces bien plus sombres que cette rue à ciel ouvert... mais le fait qu'il doive encore plus se méfier ici, au cœur de la civilisation, le perturbait grandement. Finalement, quel était le sens de la civilisation si elle était aussi dangereuse -voir plus- que ses bois bien aimés ?

Tandis qu'il broyait ses doutes, Eldoniel fit demi tour et commença à s'éloigner. Revenant à la réalité, une ombre passa sur le visage de Feanor en voyant le dos de l'homme... la souplesse et la rapidité de ses mouvements ne lui évoquaient qu'une chose : un fauve qui se dirige d'un pas décidé vers sa proie.

Entrant dans une concentration intense, le jeune elfe glissa dans les ombres de la nuit tombante et disparu aux yeux du peuple pour suivre l'assassin à bonne distance d'ombres en ombres. Il ne connaissait rien à la vie citadine mais il savait reconnaître un tueur lorsqu'il en voyait un et son instinct le poussait à suivre cet étrange homme qui semblait si différent de tous ceux qu'il avait rencontré jusqu'ici...


*****

La nuit était maintenant tombée et Feanor observait, tapi dans l'ombre l'endroit où avait disparu l'assassin. Du coin de l'œil, il observa l'apothicaire qui fermait sa boutique non loin de leurs cachettes et sentit alors la sueur couler dans son dos... S'il avait raison de craindre une attaque surprise, il lui serait compliqué de protéger le commerçant à cette distance...

Silencieux comme la nuit, il sortit lentement une de ses dague de jet et se tint prêt.


*Je ne peux pas lui crier de courir, il ne saura pas vers où aller et il risque de se jeter dans les bras du tueur...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldoniel
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Chaotique Neutre
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Jeu 20 Mai - 22:15

Suivant sa cible, bien à l'abri dans les ombres de la nuit, Eldoniel sentait un vague malaise lui peser. Écoutant toujours son instinct, qui lui avait sauvé la vie maintes et maintes fois, il activa son infravision et observa discrètement derrière lui tout en continuant sa filature. Il dut jeter de fréquents coups d'œil pour enfin apercevoir son poursuivant. Il comprit que celui-ci n'était pas un habitué des villes, car il commit quelques légères erreurs qu'il n'aurait sans doute pas faites dans un autre environnement. De plus, la cape verte qu'il aperçut n'était vraiment pas adaptée pour le camouflage en ville, et désignait plutôt un rôdeur, estima-t-il. Malgré tout, Eldoniel ne put s'empêcher de remarquer le talent avec lequel son poursuivant le filait, totalement silencieux et presque tout aussi invisible.

Malgré sa curiosité et son instinct de préservation, l'assassin préféra se concentrer en majeure partie sur sa cible, afin d'en finir au plus vite avec cela et avoir le champ libre pour s'occuper de son poursuivant. Il décida alors de modifier légèrement ses plans en ce qui concernait sa mission.

L'apothicaire s'engageait dans une grande rue, que quelques personnes traversaient encore. Il se détendit un peu, se sentant plus en sécurité en présence d'autres personnes.
Longeant les murs des habitations qui bordaient la rue, Eldoniel tourna soudain dans une petite ruelle qui le conduisit dans une rue parallèle. Il se mit alors à courir afin de devancer sa cible. Environ trois cents mètres plus loin, il rejoignit la grande rue par une autre petite ruelle. Il repéra immédiatement sa cible, mais le rôdeur était introuvable. Il s'accroupit alors dans l'ombre, totalement indétectable, ses sens en alerte, prêts à l'avertir au plus petit signal suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Elensar
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Neutre Bon
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Jeu 20 Mai - 22:48

[HRP : C'est normal que tu m'aies repéré pour mes erreurs de débutant de la ville mais par contre ma cape est vert foncé, normalement elle n'est pas très voyant (par rapport à mon armure)^^ Faut pas dénigrer les habits des gens, elle m'a couté cher cette foutue cape toute moche d'abord XD Enfin voilà, c'était juste pour préciser que je me balade pas avec une cape vert fluo Razz ]

Ayant perdu la trace de l'assassin, Feanor suivit le marchand en désespoir de cause et se relâcha légèrement lorsqu'il atteignit une rue plus visitée. Hésitant alors sur la marche à suivre (car il n'était même pas sûr que la cible de l'assassin était bien l'apothicaire), il resta un moment à réfléchir puis décida de sortir des ombres pour aborder au plus vite le commerçant.

Alors qu'il posait un pied dans la rue, il se sentit soudain retenu à l'épaule par une main large et poilue.
Réprimant un frisson devant tant de poils, il se retourna et tomba nez à nez avec un visage rond, sale et borgne qui souriait d'un sourire privé de nombreuses dents.


"Dis donc mon gars, t'as l'air bien riche avec tes sabres et tout, tu ne me donnerai pas un peu d'argent...Il sortit une épée longue et rouillée qui risquait plus de donner le tétanos que de tuer sur le coup...des fois ?"

"Allons mon ami, vous savez, je suis un forstier, je ne roule pas sur l'or, loin de là, et ..." Inquiet, Feanor jeta un regard en direction de la rue et s'apperçu avec horreur que son protégé commençait à s'éloigner de plus en plus et qu'il risquait de le perdre sous peu.

Ce bref instant de relâchement manqua de lui être fatal puisque le bandit en profita pour lui porter un coup tranchant en direction de la poitrine. Réagissant au dernier instant alors que son regard revenait vers son agresseur, Feanor vit la lame s'abattre vers lui et s'arracha de justesse à la prise de la grosse main pour rouler vers la droite. Alors qu'il se relevait et que ses deux lames surgissaient aussi vite que l'éclair de leur fourreau, il anticipa le second coup de son adversaire et dévia avec son épée le coup d'estoc qui lui visait la gorge avant de s'enrouler le long du bras adverse pour se retrouver en un mouvement fluide dans son dos. Alors que trois secondes s'étaient écoulées depuis le début du combat, Feanor termina son mouvement tournoyant en frappant horizontalement la nuque du brigand avec le dos de son cimeterre pour l'assommer.

Reprenant son souffle, il jeta un coup d'œil vers la rue et soupira en constatant la disparition du commerçant... Alors qu'il rengainait et s'apprêtait à courir à sa recherche, il entendit des bruits de course venant des ombres.


*Les compagnons du poilu...et zut, ça n'est pas le moment !*

Silencieux comme un félin, il bondit hors des ombres et se mit à courir pour retrouver le marchand au milieu des citadins tandis que les bruits de course s'arrêtaient dans son dos alors qu'ils découvraient le corps inanimé de leur camarade...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldoniel
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Chaotique Neutre
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Jeu 20 Mai - 23:43

[HRP: Oui je me doutais bien que ta cape était pas phosphorescente, mais quand je disais "pas adapté" c'est évidemment de l'avis de mon personnage, qui pouvait plus facilement la voir avec son infravision ^^ Enfin c'était ptet pas bien formulé, désolé de l'offense envers ta cape Wink ]

Toujours attentif aux moindres sons, Eldoniel entendit les bruits témoignant de la rixe entre le rôdeur et le brigand. Un rapide coup d'œil lui permit de s'assurer que celui-ci n'était absolument pas mis en difficulté, mais il ne s'attarda pas sur son observation et profita de ce que le rôdeur était occupé pour mener à bien sa tâche meurtrière.

Alors que l'apothicaire passait à une dizaine de mètres de lui, Eldoniel, vif comme l'éclair, poignard au poing, se précipita sur sa cible. Celle-ci n'eut même pas le temps de se retourner en entendant le sifflement du poignard que celui-ci était enfoncé entre ses omoplates jusqu'à la garde. Le cri de douleur qu'il voulut pousser se mua en un râle, tandis qu'il s'écroulait sur le sol.

Mais dans sa hâte d'effectuer son travail, il n'avait pas pu viser précisément un point vital, et ne serait donc pas satisfait tant que sa tâche ne serait pas proprement achevée. Il dégaina alors son sabre afin de s'assurer que le pauvre homme ne se relèverait plus jamais. Mais avant de pouvoir abaisser sa lame sur le cou de sa victime, il vit le rôdeur qui se dirigeait en courant vers lui, poursuivi par trois gros brigands. Taraudé entre le désir de fuir ce nombre trop imposant d'adversaires et celui de mener à bien sa besogne, il choisit finalement le combat, tenant à conserver sa réputation d'assassin sans faille, et se réjouissant déjà à l'idée des prochains meurtres qu'il pourrait commettre.

Retirant le poignard du dos de l'homme, il le lança prestement en direction d'un des brigands, qui le reçut dans l'épaule gauche. Celui-ci poussa un hurlement de rage et de souffrance, et il ralentit sa course, luttant contre la douleur en tentant de retirer l'arme.

D'une roulade, il s'éloigna du forestier, cherchant à se débarrasser le plus rapidement possible des brigands, qui étaient sans nul doute cent niveaux en dessous du rôdeur. Il se plaça alors en position de combat, sabre dans la main droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Elensar
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Neutre Bon
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Jeu 20 Mai - 23:58

Alors qu'il avait enfin rattrapé l'apothicaire, Feanor vit avec horreur la lame s'enfoncer dans son dos, confirmant ses soupçons sur la présence de l'assassin. Rageant devant son impuissance, il le vit sortir de l'ombre et croisa son regard perçant alors qu'il se tournait vers lui et ses poursuivants.
Une lame frôla soudain sa joue de quelques centimètres et alla se ficher dans l'épaule de l'un des voleurs à ses trousses. Il admira secrètement la précision du tir mais se mit alors à craindre pour la vie des témoins du combat.

Freinant soudain sa course dans la montée jusqu'au corps du commerçant, le rôdeur prit appel sur son pied gauche pour soudainement bondir en arrière dans un demi tour immédiat. Le voleur de tête entendit le sinistre craquement de son nez tandis qu'il recevait le genou du jeune homme en plein bond. Alors qu'ils s'effondraient, Feanor prit appel sur le corps hurlant de douleur pour bondir à nouveau hors de porté des deux voleurs restants -dont celui qui avait reçu le couteau de lancer qui avait retiré la lame de sa blessure et s'apprêtait maintenant à la renvoyer-. Il reprit sa course et bondit de justesse derrière une caisse à l'instant où le couteau se fichait à l'endroit où il était la seconde d'avant. Reprenant tant bien que mal son souffle, il avisa du coin de l'œil le corps sanguinolent du commerçant qui respirait encore mais avec difficulté.


"Tous aux abris, fuiyez !!!" cria il aux passants encore tétanisés par le choc de l'attaque éclair de l'assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldoniel
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Chaotique Neutre
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Ven 21 Mai - 0:28

"Tous aux abris, fuyez !!!"
Le cri d'alerte lancé par le rôdeur n'arrangeait pas les affaires de l'assassin. Dans quelques minutes, peut-être plus d'une dizaine si il avait de la chance, la garde arriverait dans la rue, et ne manquerait pas de s'en prendre à lui. Il fallait s'occuper des derniers brigands encore debout, et en vitesse.

Avec une vitesse incroyable, Eldoniel se précipita sur le brigand qui venait de relancer son poignard, et, d'un coup vif et précis, lui trancha le bras droit. Terrassé par la douleur, celui-ci s'effondra sur le sol en hurlant. Mais le mouvement avait amené l'assassin à être dos à ses autres adversaires, et l'un d'eux brandissait déjà un lourd gourdin dans sa direction. De justesse, Eldoniel esquiva d'une roulade, puis, d'un mouvement souple, il se releva pour faire face à son assaillant. Celui-ci devait bien mesurer vingt centimètres de plus que lui, et peser à peu près autant de kilos de plus. Mais il n'était pas un combattant, et Eldoniel, dans sa rage meurtrière, l'assaillit d'une volée de coups que le lourdaud ne put que parer tant bien que mal. Mais son gourdin était taillé petit à petit par le tranchant de la lame mortelle. Il finit par recevoir une blessure à la main qui lui fit lâcher son arme, mais alors que le demi-drow allait porter le coup mortel, le troisième des brigands lui lança un violent coup de poing qu'il ne put totalement esquiver, et il tomba à terre, lâchant son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Elensar
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Neutre Bon
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Ven 21 Mai - 8:14

Après s'être assuré que les passants s'étaient bien enfuis, Feanor revint à la bataille entre l'assassin et les voleurs au moment où Eldoniel se faisait jeter à terre.

*Bon, je pense que je leur ai laissé plus d'une chance de s'enfuir...tant pis.*

Prenant appui sur la caisse qui le protégeait, il bondit hors de son abri dans un saut majestueux qui le plaça juste au dessus du brigand au nez cassé qui venait de frapper Eldoniel.
Alors que le voleur avait le dos tourné, la lame de la fine épée se planta dans l'angle du cou et de l'épaule droite avant de ressortir d'un mouvement vif qui fait gerber le sang à flot. Tandis que sa victime s'effondrait dans son sang, Feanor murmura une imprécation et lança un sort de soin sur son ennemi pour arrêter son hémorragie au moment où il perdait conscience. Il dégaina son cimeterre et fit face à la dernière brute à la main blessée, entrant dans un ballet de coups tranchants destinés à épuiser son adversaire à l'aide de blessures superficielles. Il espérait que la brute craquerai vite car il commençait à sentir le contrecoup de son sort de soin et ses armes se firent plus lourdes dans ses mains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldoniel
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Chaotique Neutre
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Ven 21 Mai - 12:42

L'intervention du rôdeur avait laissé un bref temps de répit à Eldoniel. C'était plus que suffisant pour qu'il se remette sur pied. Alors qu'il se hâtait pour récupérer son arme, il vit le rôdeur, qui malgré le net avantage qu'il avait sur son adversaire, commençait visiblement à faiblir. Il décida alors qu'il était temps d'en finir. S'avançant vivement vers les deux protagonistes, et profitant de ce que le massif était tout à sa défense contre le rôdeur, il s'approcha dans son dos, et d'un coup vif et précis, trancha net les jambes de la brute, qui s'écroula sur le sol en hurlant. Eldoniel leva alors sa lame et l'abattit sur la gorge de sa victime, tranchant net sa tête sous les yeux horrifiés du rôdeur.

Puis, faisant volte face, il s'apprêta à faire subir le même sort aux deux autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Elensar
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Neutre Bon
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Ven 21 Mai - 21:29

Tandis que la brute se faisait décapiter sous ses yeux, les yeux de Feanor s'agrandirent d'effroi devant tant de cruauté.

"Il était hors de combat, tu n'avais pas à faire ça !" hurla il à l'attention du tueur. Alors que la lame se levait pour la seconde fois au dessus de sa seconde victime, Feanor se jeta brusquement en avant et para le coup juste à temps pour sauver l'homme au nez brisé qui était dans les vapes.

"Écoute, je ne sais pas d'où tu viens mais ces hommes ne peuvent plus nous nuire et cette défaite leur servira de leçon, laisse les partir et essaye d'apprendre l'importance d'une vie..."

Il repoussa violemment son adversaire d'une brusque poussée et se mit en garde , la main gauche au dessus de la tête et la droite pointant l'épée sur le cœur d'Eldoniel.

"Maintenant, si tu ne veux pas comprendre et que je dois me battre pour protéger tes victimes, viens... Je suis prêt."

Il sourit intérieurement lorsqu'il prononça sa dernière phrase car c'était précisément le conseil que lui avait fourni l'assassin lors de leur première rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldoniel
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Chaotique Neutre
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Ven 21 Mai - 22:55

"Ah oui, tu es prêt... vraiment?"

Malgré la frustration de ne pas avoir pu achever sa tâche morbide, Eldoniel avait répondu au rôdeur de son habituel ton calme et froid.

"Si tu étais vraiment prêt, comme tu le prétends, tu aurais compris mon geste. La rancune et la honte de la défaite peuvent mener les hommes à des actes insensés. Ne laisse jamais tes adversaires vaincus en vie, car ta liste d'ennemis s'agrandira d'années en années, et un jour, l'un d'eux aura ta peau."

Tout en parlant, Eldoniel retira son capuchon, dévoilant la peau grisâtre de son visage blessé.
"Vigilance constante, voila ce que j'ai essayé de t'apprendre. Mais cela, tu ne peux sans doute pas le comprendre. Tuer aujourd'hui, c'est ne pas me faire tuer demain."

Il récupéra son poignard, toujours fiché dans la caisse où l'une des brutes l'avait planté, et le rangea dans sa ceinture. Puis, brandissant son sabre en direction du rôdeur qui n'avait pas bougé, il dit:
"Voyons si tu es vraiment prêt!"

Et sans prévenir, dans un assaut fulgurant, Eldoniel assena un coup d'une vitesse mortelle vers le visage de son adversaire, qui para d'extrême justesse la lame. Celle-ci, en effleurant son visage, laissa une fine taillade dans la joue du rôdeur. Celui-ci réagit presque instantanément, et le combat commença.

Eldoniel enchaîna coups et parades à toute vitesse. Son adversaire n'était pas en reste non plus, parant et attaquant simultanément grâce à ses deux lames qu'il maîtrisait à la perfection. Mais la fatigue qui touchait le rôdeur rétablissait l'équilibre entre eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Elensar
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Neutre Bon
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Sam 22 Mai - 0:25

Entrant dans la danse mortelle de l'assassin, Feanor se concentra sur sa cible tout en parant et attaquant de ses meilleures bottes. Les yeux des adversaires ne se quittaient pas et s'il n'y avait eu le son des lames s'entrechoquant autour d'eux, on eu pu croire que les deux hommes ne faisaient que tourner en cercle dans un calme absolu.

Parant un nouveau coup particulièrement bien ajusté qui lui déchira un pan de la manche gauche, Feanor parla d'une voix apparemment calme qui luttait en réalité contre l'essoufflement.


"Ne tuer que lorsque c'est nécessaire, c'est la voie de la nature... En s'abaissant en dessous des bêtes les plus sanglantes, tu perds progressivement ton humanité."

Tentant une feinte à l'abdomen, il fut paré mais continua sur sa lancée pour enchainer sur un coup ascendant qui fit une légère estafilade sans gravité à l'épaule d'Eldoniel.

"Tu dis te protéger à ta façon, tu as sûrement raison... mais ta voie du meurtre te procure encore bien plus d'ennemis que la mienne et ne t'apporte aucune satisfaction."

Il se dégagea soudain en plaçant un coup de pied destiné uniquement à obliger l'assassin à reculer et se rua deux mètres en arrière pour se pencher vers la silhouette du commerçant en train de se vider de son sang.
Puisant dans ses ressources pour soigner tant bien que mal l'homme, il stoppa magiquement l'hémorragie et sentit immédiatement un dangereux vertige commencer à le submerger tandis que son adversaire revenait à la charge.
Il savait qu'il avait prit un très gros risque face à un tel adversaire mais il ne pouvait perdre tant qu'il avait une personne à sauver...
Il cria alors en désespoir de cause


"Pourtant, tu dois connaître la douleur que l'on ressent lorsque l'on est blessé injustement, toi qui doit être attaqué à vue uniquement à cause de ton sang !"

Il brandit ses lames en croix en position défensive, attendant la prochaine attaque tandis que l'univers tournait autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldoniel
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Chaotique Neutre
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Sam 22 Mai - 1:51

L'attitude et les paroles du rôdeur ne faisaient qu'accroître la rage d'Eldoniel. En particulier, sa dernière phrase lui rappela la douleur qu'il avait éprouvé chaque fois qu'on l'avait rejeté, chassé, traqué. Il mit d'autant plus d'ardeur au combat que ces souvenirs remontés à la surface étaient douloureux. Alors que Feanor, chancelant, vidé de son énergie après avoir désespérément tenté de soigner le commerçant, croisait ses lames en une vaine tentative de parade, Eldoniel, libérant toute sa rage, assena un coup de sabre descendant d'une extrême brutalité qui brisa la garde de son adversaire. Celui-ci s'effondra sur le sol, à bout de forces, aux côtés de l'apothicaire qui reprenait légèrement des couleurs...
L'assassin n'était pas au meilleur de sa forme non plus. Cette dernière libération de violence avait restauré son calme, mais il était éreinté. Il s'accroupit près du rôdeur pour préserver les quelques forces qui lui restaient. Pendant quelques secondes, on n'entendit plus rien. Puis, Eldoniel parla, d'une voix juste assez forte pour que le demi-elfe l'entende:


"Et quel avenir crois-tu qu'il existe pour quelqu'un comme moi? Dans mes veines coule le sang des drows, les créatures les plus détestables et détestées de tout Larendia. Partout où j'irai, je serai chassé, traqué. La fuite et le meurtre sont les éléments de ma survie.
Te crois-tu si différent de moi, rôdeur? Tu n'as pas plus de pitié pour les créatures que l'on considère "mauvaises" que je n'en ai pour n'importe qui. Tu fais juste une sélection que je ne fais pas."

Il fit alors une courte pause. Son ouïe si fine l'avait averti d'un danger, le bruit d'hommes en armure venant dans leur direction: la garde. Se relevant, il reprit:

"Tu as de la chance. Aujourd'hui aurait pu être le jour de ta mort. Que crois-tu avoir gagné à soigner cet homme? Cela n'a mené qu'à ta propre défaite. J'aurais très bien pu vous achever tous les deux ce soir-même. Maintenant, la garde arrive, et je dois fuir de nouveau pour survivre. Mais souviens-toi: cet homme mourra, et je te conseille de ne pas te trouver sur mon chemin ce jour-là."

Alors, de son pas souple et léger, l'assassin s'enfuit. Ombre parmi les ombres, il disparut dans les ruelles sombres de Cynesta."

La suite: ici


Dernière édition par Eldoniel le Mer 26 Mai - 9:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lianan
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Chaotique Bon
Or: 0

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Sam 22 Mai - 18:09

*hummm qu’elle élégance et qu’elle fluidité ! Ça manque un peu de maitrise certes mais c’est tout à fait raisonnable…l’alliance de la vitesse avec des techniques simple, ont fait de ce combat un ballet éclatant pour ceux sachant regarder. Ces deux escrimeurs peuvent aller loin…* pensa Lianan alors qu’elle reprenait sa route, bondissant, grimpant, courant, allant de toit en toit, profitant de sa liberté de mouvement.

Mais son esprit été tourné vers le combat auquel elle venait d’assister. Au début, parti d’une altercation avec des brigands, les mêmes que ceux l’ayant agressée un peu plus tôt dans la journée, la rixe entre cet homme à la cape verte et les scélérats mal chanceux s’est fini par un duel entre cet homme et un étrange être à la peau noir et la mort de plusieurs bandits. Le plus étrange est que malgré leur différence physique, leur compétence à l’épée était tout du moins remarquablement de même niveau. Cependant elle se doutait bien que l’un comme l’autre ne se donnait pas à son maximum, et que avec un peu d’entrainement on pouvait en faire des bretteurs de haut niveau. Un combat d’une telle intensité lui rappela les nombreuses heures d’entrainement auquel son père l’avait astreinte durant ces 30 premières années. Cependant elle avait conscience que les vingt années passées plié en deux à faire l’esclave, lui avait fait perdre une grande partie de son physique taillé pour le combat, la mort, et l’efficacité.

Cette prise de conscience lui donna alors l’ombre d’un sourire au coin de la bouche, ces yeux bleu brillant d’une excitation soudaine. Elle devait retrouver sa fluidité de mouvement, sa force d’antan, et son physique à toute épreuve.

« Pour sa il me faut un endroit où m’entrainer sans problème » dit-elle tout haut en fixant l’horizon. Ces yeux se sont alors posé sur la vaste étendue de bois aux pieds de la cité.
« Cela me semble parfait, pour une remise en forme ! Cependant avant de commencer ma rééducation, il me faut un peu d’équipement et d’autres habits. »

A ces mots elle reprit sa route d’un pas vif et souple mais qui manqué encore un peu de fluidité, se jouant de la pesanteur pendant ces sauts au dessus des rues étroites, afin de retourner chez ces anciens maitres, où elle était sûre de pouvoir trouver ce qu’elle désirait, ainsi que peut-être quelque pièces d’or.


Suite de l'histoire : ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Elensar
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Neutre Bon
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Dim 23 Mai - 19:50

Le coup final d'Eldoniel avait eu raison de la résistance de Feanor et il luttait pour ne pas perdre connaissance tandis que son adversaire continuait de lui parler dans un murmure à peine audible pour l'esprit embrouillé de l'elfe.
Tandis que le demi-drow faisait demi tour, il sentit une légère pluie s'abattre autour de lui et entendit un lointain coup de tonnerre annonciateur d'une tempête nocturne. Puisant dans son instinct de survie, il se força à bouger lentement ses membres et se redressa tant bien que mal tandis que la pluie infiltrait progressivement ses vêtements. L'eau lava ses plaies et ses habits rougis par le sang et bientôt, il aperçu une nette teinte rouge dans l'eau qui s'accumulait sous lui. Il redoutait de devoir stopper lui même son hémorragie du coup final mais il s'aperçut avec soulagement que la plaie n'était pas si profonde et qu'elle ne saignait presque plus.
L'assassin avait il manqué son coup grâce à la garde du jeune homme ? Ou bien alors avait il volontairement retenu sa lame ? Plein de doutes, le rôdeur vérifia que l'apothicaire était toujours vivant puis, rassuré, commença à partir d'un pas lent vers les ombres alors que la garde de la ville trouvait enfin l'origine du grabuge et s'affairait à emporter le commerçant loin d'ici.

A quelques mètres de là, adossé à un tonneau dans l'ombre, Feanor sourit, le visage baigné par la pluie purificatrice. Il sortit un morceau de pain détrempé de son sac et prit une bouchée avant que sa main tremblante ne retombe sur le sol dallé de la ruelle et que son corps meurtri ne s'écroule sur côté, inconscient.

Il fit de nombreux cauchemars où un monstre au visage gris cendre tuait tout ce vers quoi il s'approchait et malgré tous ses efforts, il ne pouvait rien protéger et perdait tout à cause de sa faiblesse et son incapacité à protéger ses proches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldoniel
Aventurier
avatar

Masculin

Personnage
..::Parchemin::..:
Align.: Chaotique Neutre
Or: 100

MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   Jeu 27 Mai - 14:18

Trois jours après ces évènements...

Eldoniel attendait, tel une statue, dans la boutique de l'apothicaire, sa cible, qu'il avait laissé s'échapper. Il ne cessait de se ressasser cette erreur, et ne comprenait pas pourquoi il n'avait pas achevé le travail quand il en avait eu l'occasion. Il mettait cela sur le compte de la précarité de sa situation, mais cela ne le satisfaisait pas complètement...

Deux jours plus tôt, alors que sa nuit dans la maison abandonnée s'achevait, il avait été réveillé par le bruit de la clé qui entrait dans la serrure. Puis une exclamation de surprise avait retenti:


"Mais! La porte n'est pas verrouillée!"
"N'entre pas! avait répondu une voix grave d'homme, je vais voir!"

Le coeur battant la chamade, de par son réveil brutal et sa légère panique, Eldoniel avait regardé vivement autour de lui, cherchant une issue. Entrant dans la chambre, il avait vu la fenêtre, par laquelle il s'était empressé de sauter, aggripant rapidement le rebord du toit de la maison voisine. Il s'était hissé sans mal sur le toit alors qu'un homme entre deux âges faisait irruption dans la chambre. Le demi-drow avait alors pris la fuite, courant et sautant de toits en toits alors que l'homme hurlait des imprécations à son égard.

Il avait alors très vite décidé de reprendre le cours de sa mission. Et ainsi, depuis deux jours, il guettait l'arrivée du marchand dans sa boutique. Mais celui-ci ne semblait pas décidé à y revenir de si tôt. Et par la faute du rôdeur, Eldoniel ne savait pas où l'apothicaire vivait, il ne pourrait donc pas le trouver là-bas.

Au bout de ces deux jours d'attente, il parut évident à l'assassin que sa cible ne reviendrait pas de si tôt au magasin.

*Evidemment... il a entendu mon avertissement... Il restera sur ses gardes. Très bien, il attendra.*

Il décida donc de mettre cette mission en attente. Il songea alors à la missive distribuée par les gardes de la ville, et au terme d'un moment de réflexion, il se mit en route vers la garde royale, emportant au passage quelques herbes dont il savait qu'en les broyant et les mélangeant avec de l'eau, il pourrait en faire de bons poisons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'assassin entre dans la cité   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'assassin entre dans la cité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Combat dans la cité basse
» C'est l'histoire d'un gars qui entre dans un bar... ~ pv Helga et des squateurs
» Une promenade dans la cité.
» Enlevez l'homme devant le labo de recherche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
..::Larendia::.. :: Le Centre du Continent :: La Cité Forteresse : Cynesta :: Portes de la cité-
Sauter vers: